Sentiers botanique et géologique du Salève

  • Le sentier botanique, qui commence à proximité de la station supérieure, offre une grande variété d'espèces florales. Il se parcourt sans difficulté et le tour en est fait en une demi heure environ.


  • Le sentier géologique : itinéraire très bien tracé au départ du Coin (Collonges-sous-Salève) et passant par la grotte d’Orjobet pour rallier le sommet du Salève. Ce sentier se trouve sur les communes de Collonges-sous-Salève, Bossey et La Muraz ; il est le fruit d'une coopération franco-suisse scientifique et financière. Son but est de mettre à disposition du public, et notamment des écoles, les richesses géologiques et quelques particularités botaniques du Salève. Des informations sur pupitres et tablettes jalonnent le parcours. (Attention ! Il s’agit d’un chemin de montagne, description et topo ici).
    Informations détaillées sur le site du Muséum d'histoire naturelle de Genève.

Pas de l'Echelle : Veyrier - Téléphérique du Salève


Le sentier du Pas de l'Echelle devrait rouvrir le samedi 3 juin (plus d'infos)

Le rocher menaçant a été purgé à la dynamite (GHI du 24 mai 2017).

Pour plus d'informations: 04.50.95.92.19 (Syndicat Mixte du Salève)
C'est l'accès le plus facile pour monter au sommet du Salève à pied et en transports publics (bus 8) depuis Genève.

La description de l'itinéraire (David Viry, AGAS) :English flag

Direction générale: le château de Monnetier sur le creux entre le Grand et le Petit Salève (visible de l’arrêt du bus 8 à Veyrier-Douane). Après la douane de Veyrier (400 mètres d’altitude), traversez la D1206 (ancienne N206), qui relie Annemasse à St-Julien, puis continuez la marche tout droit direction Salève. 200 mètres après la D1206 (ancienne N206) franchissez la voie ferrée. Continuez tout droit (dépassez le restaurant (au p’tit four’No) se trouvant à votre gauche). 30 mètres plus loin, tournez à gauche (éviter l’impasse de la Touvière) en suivant la route direction Annemasse (chemin du Bois Mériguet, parallèle à la voie ferrée sur 150 mètres). 300 mètres plus loin, passez le pont sur l’autoroute (A40). Après le pont, tournez à gauche et après 20 mètres, à droite (laissez à votre gauche une maison). 20 mètres plus loin, derrière des blocs de pierre, vous trouvez le début de la forêt et un écriteau [ Monnetier = 1h , Table d’orientation = 2h35’ , Croisette = 4h , Pas de l’Echelle (Bourg) = 0h15’ ]. Suivre le sentier, assez raide, qui s’élève en grands zigzags (balisage, barrières de protection lorsqu’il y a une pente escarpée). Quelques 40 minutes plus tard, vous arrivez à une plaque commémorative. Emprunter les escaliers, monter les 110 marches (en partie creusées dans le roc, rampe de fer). Le sentier débouche vers la sortie du tunnel, côté Monnetier, de la voie ferrée désaffectée. Tournez à gauche. Passer devant le porche d’entrée du château de Monnetier à votre gauche. 200 mètres plus loin, vous arrivez à l’église de Monnetier (700 mètres d’altitude).

Description du sentier Monnetier/antenne (1) par les Très-Arbres ; (2) par la station supérieure du téléphérique:
De la place de Monnetier (700m), suivre l'ancienne route du Salève jusqu'à son croisement supérieur avec la nouvelle route (la D41). Traverser celle-ci et s'engager sur un large chemin montant à droite et longeant une propriété privée (chalet). Laisser une ancienne carrière à gauche. Plus haut, après un virage à gauche, prendre à droite un sentier étroit qui suit au départ une petite vire rocheuse. On passe à coté d'un fossile d'une ammonite puis on arrive à un oratoire. Une autre façon d'arriver à l'oratoire consiste à éviter le village de Monnetier en tournant à droite 10 mètres après les bancs se trouvant à l'entrée du château de Monnetier. On passe au-dessus du chalet puis on monte en zigzag dans la forêt en passant successivement au-dessus de deux blocs erratiques. Le sentier tourne à gauche et rejoint l'autre sentier sous le fossile de l'ammonite. Depuis l'oratoire emprunter un chemin s'élevant à gauche dans la forêt. (Attention : Si vous descendez par ici, à 20 mètres en amont de l'oratoire il y a des plaques de rocher qui sont très glissants en cas de pluie. Plusieurs personnes sont tombés sur ces plaques. À la descente, à cet endroit, il faut absolument ralentir le pas c.-à-d. " marcher sur des œufs "). Atteindre la route des Crêtes 150m en aval du restaurant de la Croix (890m). Franchir la route et continuer au-dessus en biaisant à gauche. Le sentier coupe encore 4 fois la route. Passer à droite de l'ancien Hôtel-Restaurant du Mont Blanc (1050m), puis, plus haut, à droite du chalet du CAS. Arrivée à un croisement de quatre voies (1080m) : à gauche, route privée pour Grange Passey, à droite, un chemin rejoint la station supérieure du téléphérique. Continuer au milieu. Vous arrivez à un pont, puis à l'ancienne gare des Très-Arbres (1150m, un ancien restaurant). Traverser la D41 puis passer dans les champs en biaisant à gauche en direction de l'antenne (compter approximativement 1h30 depuis Monnetier). Une autre possibilité : depuis l'oratoire, au lieu d'aller à gauche, continuer tout droit par une sente raide, en partie rocheuse. On arrive sous le bâtiment (côté Genève) du restaurant de la Croix (890m) se trouvant au bord de la route des Crêtes qui fait un virage. Traverser la terrasse et suivre le sentier qui monte dans la forêt. On arrive à un sous-bois, puis dans les prés, pour rejoindre la route des Crêtes à la station supérieure du téléphérique (1100m, compter 1 heure depuis Monnetier). Monter les escaliers et traverser sur la droite l'aire de jeux pour enfants puis couper les lacets de la D41 deux fois. Suivre le sentier en laissant à votre gauche une maison cossue (Chant d'air). En 20 minutes (et une dénivellation positive de 150 mètres), vous arrivez à une ancienne table d'orientation et une aire d'envol des parapentes et ailes delta (1212 mètres d'altitude). L'antenne est devant vous à 200 mètres sur la gauche.

Avertissement : sentier par endroit dangereux (risque de glisser si terre mouillée). Chutes de pierres.
Description basée sur " Randonnées au Salève ", 53 itinéraires et une carte au 1:25'000, 7.1984, section genevoise du Club Alpin Suisse, Pierre Bossus.

Le Salève Autrement • © FEDRE 2002-2017 • info[at]saleveautrement.ch